La construction de vélos, il y est venu comme ça, presque par hasard. Ce qu'il faut savoir, avant tout, c'est qu'Aurélio Persico aime la vitesse et les sports mécaniques. C'est après avoir fait de la compétition voiture et moto, suite à un accident, qu'il s'est tourné vers le vélo.
Son besoin de perfection l'a très vite amené à vouloir construire lui-même son vélo. C'est comme ça que tout est parti.

Aujourd'hui il construit des vélos pour des champions de renommée internationale, qui ont découvert, grâce à lui, qu'un vélo est bien autre chose qu'un banal produit industriel.

Mais nombreux sont aussi ses clients, cyclistes anonymes, pour qui il a créé, avec autant d'enthousiasme et de passion, le vélo de leur rêve.